Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
PortraitforLu
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

16 septembre 2008 2 16 /09 /septembre /2008 11:31

Sue travaillait sur les marchés de Dunkerque, elle vendait, avec sa sœur Marguerite (L’ainée), de la lingerie fine et dentelée. Un matin, Marguerite lui fit livrer un colis «rue des lanternes rouges». C’est ce jour là, ce matin là que Sue fit la connaissance d’Olga. Olga l’attendait, elle était là, debout devant cette porte de métal rouge. Olga souriait aux passants, Olga chantonnait, Olga sifflotait. C’était une fille charpentée et généreuse avec le verbe haut. Sue, timide, lui remit le paquet... Olga ravie, lui proposa d’entrer... L’absynthe a coulé, les cigarettes se sont consumées... les filles se sont racontées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lu Lu - dans Dirty Mind
commenter cet article

commentaires

jauzenque 24/03/2009 20:08

Mes hommages Madame Olga je viens de la part de Madame pondicherry qui m'a dit que vous aviez un adresse de lingerie fine pour ma charmante épouse. Elle m'avait bien dit que je vous trouverez devant cette grande porte rouge Rue des lanterne rouges.
Pardonnez-moi ces joues écarlates je suis un grand timide.
Saluez Monsieur p'tit Lu de ma part je sais qu'il habite un peu plus loin et dites lui combien j'admire son talent

Le ptit Lu 24/03/2009 20:16


Alors là, shé pu quoi dire M'sieur... bah j't'embrasse tiens! ça reste entre nous hein?
Grand merci de ton regard... de pro en plus:)))


barnabè 21/09/2008 20:38

Bonjour Monsieur P'ti Lu,
Je crois que nous nous sommes auparavant rencontré...ou peut-être n'est ce encore que moi qui me raconte... enfin, je suis arrivé ici par une suite de hasards, je ne connaissais pas l'existence de votre blog, lorsqu'alors que je recherchais une pièce de ventilateur pour... bref j'arrivais chez vous, et, je ne sais si la musique, je ne sais si le visage d'Olga, je ne sais si ce n'était en fait pas une roue dentelée de trois pouces pour ventilo que je cherchais ... mais je vous ai trouvé.
Voilà plusieurs nuits que je reviens , sans faire de bruit ni laissé de trace de peur de...
Enfin j'ose vous interrompre, non, vous dire plutôt: je connais la rue "des lanternes rouges"...
J'ai rencontré Olga, elle n'est pas le reflet glauque que les passants bien pensants de la rue lui prête... elle, elle... mais on toque à la porte, je vous laisse à bientôt Monsieur.
Barnabé